Le budget primitif voté à la Région Centre

Publié le par PRG45

logoRegion-Centre.gif

Le budget voté s'élève à 1027,837 M€. Il s'inscrit dans la continuité du budget 2011 et reprend largement les orientations pressenties:

 

-       une région innovante pourvoyeuse d'emplois durables

-       une éco-région pour tous

-       une région solidaire des générations et des territoires.

 

 

            Une région innovante par la formation tout au long de la vie, la qualification et le soutien à l'innovation. Dans un contexte d'aggravation du chômage, la Région considère la formation comme prioritaire, priorité qui mobilise plus de 50% de ses ressources.

            Quelques exemples: prévention santé des lycéens, gratuité des manuels scolaires, ordi'centre, contrat régional pour l'emploi et la qualification, 10000 parrains pour l'emploi, visa « compétences jeunes », soutien aux clusters et pôles de compétitivité....

           

            Une éco-région pour tous qui se dirige vers un nouveau modèle de développement.

La région renforce plusieurs de ses actions: mise en oeuvre du plan Climat Énergie Régional, investissement en faveur de l'efficacité énergétique des lycées, fonds de développement de l'économie verte, déploiement du Pôle d'efficacité énergétique (Isolaris, Energétis), poursuite des investissements ferroviaires et aide financière aux trajets domicile-travail.

 

                 La solidarité entre générations et territoires, un besoin vital en période de crise.

La création de 30 maisons de santé pluri-disciplinaires, déploiement de la fibre optique, aide en faveur des territoires ruraux, stratégie de tourisme durable (devenir la 1ère région de tourisme à vélo, aide à la diminution de la facture énergétique des locataires: autant de mesures prioritaires envers nos concitoyens.

 

            Malgré la crise financière et la diminution des dotations de l'État, la Région maintient un niveau d'investissement élevé. La dette régionale est considérée comme très peu risquée selon les critères établis par la charte Gissler. Le recours à l'emprunt prévisionnel est en diminution à hauteur de 74M€ et un emprunt citoyen sera lancé par la Région auprès des particuliers. La perte de levier fiscal est confirmée depuis la réforme de la taxe professionnel et les dotations et compensations d'État ne suivent pas. C'est donc contrainte que la Région se voit amenée à fixé la redevance sur les cartes grises dans la moyenne nationale.

 

            Malgré cela le budget pour la culture est augmenté et celui des sports maintenu. La politique de développement des « Cœurs de village » est réactualisée.

 

            Au total, dans un contexte difficile lié à la stagnation voire à la diminution des recettes, on peut résumes le budget 2012 de la Région Centre comme sincère et combatif.

 

Bernard Fournier Conseiller régional PRG

Anne Leclerq Conseillère régionale PS

Publié dans Actualités

Commenter cet article