La parité au Panthéon, lettre de Jean-Michel Baylet à M. le Président de la République.

Publié le par Fédération du Loiret

 

1382939_208223216017723_766409748_n.jpg1374890_208223289351049_948031138_n.jpg
La lettre du Président du PRG à M le Président de la République :
De Jean-Michel Baylet
Mardi 8 octobre

Monsieur le Président de la République,...


A l’heure de la parité, il me semble qu’il est nécessaire de marquer symboliquement l’opinion en faisant entrer une femme et un homme, en même temps, au Panthéon.

Pour les radicaux, la femme, c’est Olympe de Gouges, cette pionnière du féminisme, cette femme de liberté. Directrice d’une troupe de théâtre, elle triomphe en écrivant et en montant une pièce intitulée « L’esclave des Noirs », qui faillit l’envoyer à la Bastille. Membre de la Société des Amis des Noirs, elle fréquente les Girondins, prend parti pour le divorce et la reconnaissance des enfants naturels et rédige la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.
Sa phase célèbre « la femme a le droit de monter à l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la Tribune » est prémonitoire puisqu’elle est guillotinée le 3 novembre 1793.

L’homme, c’est Jean Zay. Ce grand serviteur de l’Etat, ce jeune élu d’Orléans fut pendant 3 ans – de 1936 à 1939 – un exceptionnel ministre de l’Education Nationale et des Beaux Arts, créateur du Festival de Cannes et du Musée de l’Homme, initiateur de l’ENA et du CNRS. Emprisonné et jugé par l’Etat Français de manière inique, il fut livré à la milice qui l’assassina et tenta de le faire disparaître à tous les sens du terme.

Il est temps de remettre à l’honneur ces deux grandes et belles figures de la République. C’est pourquoi le Parti Radical de Gauche, vous demande instamment de faire entrer ensemble Olympe de Gouges et Jean Zay au Panthéon.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président de la République, l’assurance de mon plus profond respect.

Jean-Michel Baylet

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article