Formation d'élus: les collectivités locales face à la crise

Publié le par PRG45

Quelles réponses face à la crise économique et sociales ?

 

            Tel était le thème de la journée interrégionale de formation et de réflexion organisée par « Laïcité et République » et à laquelle Bernard Fournier et François Ledey ont participé au titre des élus de Villemandeur. Ministre, président de région, députés…conseillers généraux et municipaux de 5 régions et 10 départements se sont ainsi rassemblés pour trouver des réponses bien souvent à l’opposé des réformes prochaines gouvernementales (suppression de la taxe professionnelle (TP) et des structures territoriales).  L’unanimité pensait que ces réformes ne pouvaient qu’aggraver le déficit en services publics en appauvrissant les collectivités locales et par conséquence accroître les inégalités. La décentralisation débutée par les lois Deferre marque un coup d’arrêt dramatique. En réduisant leur apport financier par la disparition de la TP, c’est un étranglement des collectivités locales qui ne pourront plus investir dans les constructions d’écoles, de voies publiques…Quant aux subventions à l’aide à la personne et plus encore aux sports et à la culture…les budgets seront tellement resserrés qu’elles en feront dans un premier temps les frais. L’Etat, pourtant ô combien impécunieux promet  de continuer à verser une compensation. Il n’est pas crédible quand on sait que sur les 26 milliards promis pour le plan de relance, seuls 5,8 milliards ont été versés. Le projet futur est de verser aux communes des subventions suivant le nombre d’habitants. A quoi bon pour elles alors d’accueillir des entreprises bruyantes ou polluantes ? Mieux vaut préserver la tranquillité de Neuilly qu’investir dans une papeterie industrielle à Pannes !

(Franck Martin (maire de Louviers) mène le débat sous la
présidence de Mélanie Forton (conseillère régionale de la région centre)
           
Le redéploiement industriel dans des techniques renouvelables, le développement de l’économie sociales et coopératives, la recherche réelle de réinsertion des chômeurs, l’élargissement des régions pour rentabiliser leurs investissements dans la recherche et l’Université : autant de pistes à défricher pour relancer l’emploi durable et l’économie.

Publié dans Vie de la Fédération

Commenter cet article